Home » Communiques » IRA – Mauritanie au chevet des prisonniers de Lexeiba

IRA – Mauritanie au chevet des prisonniers de Lexeiba

Le 08/10/2019, IRA – Mauritanie a envoyé une délégation à Kaédi pour s’enquérir de la situation des  détenus Iraouis et autres, arrêtés arbitrairement depuis la crise postélectorale des dernières élections présidentielles de 2019.

Les prisonniers avaient entamé une grève de la faim les  06/07 et 08/ Octobre 2019 après plus de trois mois de détention illégale.

La délégation était composée de :

-Abdullah Abu Diop

– Cheikhani Ould Cheikh

– Samba Diagana

– Cheikh Babi

– Omar Diarra

Elle est arrivée à Kaedi à 11 heures le même jour afin de s’enquérir des conditions de détention des prisonniers qui sont  dans leur troisième jour de  grève de la faim pour exiger le  règlement de leur situation qui entre dans son  quatrième mois.

Après leur arrivée, la délégation s’est rendue directement au Palais de Justice afin d’obtenir l’autorisation de rendre visite aux détenus.

Ensuite elle  s’est  rendue à la prison civile pour rencontrer les détenus afin de leurs  transmettre  le message de salutations et soutien du président Biram Dah Abeid, ainsi que celui de tous les militants et militantes de IRA – Mauritanie et leurs manifester leur engagement  à les soutenir et rester à leurs côtés et ne jamais les  abandonner  jusqu’a ce qu’ils recouvrent leur liberté.

Par ailleurs, leur  état de santé était  très fragile, avec une fatigue notoire remarquable sur leurs états physiques. Cet état de fait a entraîné l’évacuation de certains d’entre eux à l’hôpital pour y être pris en charge (Demba kane) ; le  deuxième jour de la grève, un autre prisonnier perd ses forces et a été évacué à l’hôpital ( Ismail Amadou).

La grève de la faim des détenus de la prison civile de Kaedi constitue un grave danger pour la vie des prisonniers accentuée par l’état déplorable de la prison.

La chambre carcérale  a dépassé sa capacité d’accueil, trente mètres carrés pour plus de trente à quarante prisonniers, mais surtout  aggravée par une forte chaleur.

Suite à la détérioration de leur état de santé, au troisième jour de leur grève, le 08/10/2019  ils reçurent la visite du Procureur du tribunal du Gorgol dans l’objectif de les amener à suspendre  leur  grève de la faim.

Des promesses vaines et des mensonges éhontés leurs ont été servi par ce représentant du ministère public, il leur a dit entre autre gros mensonges, que le retard du traitement du dossier est dû au manque de suivi et, à la négligence des avocats qui se disent  chargés du dossier et que  le 15 octobre 2019 leur dossier sera traité.

Ces engagements pris par le  Procureur ont  conduit les détenus à suspendre leur grève de la faim  à partir du 08 octobre 2019.

 

Liste des detenus :

1/Professeur Ghali Sall

2 / Youssef Abou

3 / Abdelkader  Bokoum

4 / Demba Kane

5 / Sidi Ould Ibrahim

6 / Aibeu Ould Mohamed

7/Ismail Amadou Thiaw

8 / Amadou Dia

9 / Abou  Modi Dione.

 

Après la visite des prisonniers, la délégation de IRA – Mauritanie  s’est rendue au centre administratif de Lexeiba pour rendre visite aux familles des prisonniers en guise de  solidarité avec elles.

C’était une agréable surprise mêlée d’un sentiment de tristesse en même temps.

Les femmes de deux des détenus avaient donné naissance chacune à une fille il y a de cela seulement quelques jours,( Ghali Sall, Abou Mody Dione )

Le matin du 09/10/2019, la délégation, les militants et militantes de IRA – Mauritanie ont  organisé un sit in  à Kaedi pour marquer leur solidarité avec les prisonniers détenus d’opinion de Lexeiba.

Cette arrestation illégale est  fabriquée par les services renseignements, leurs acolytes et leurs indicateurs après les élections frauduleuses qui ont confisqué la volonté populaire.

Le sit in a enregistré la participation  de la délégation de IRA – Mauritanie mandatée par le Président et député Biram Dah Abied ,les membres du  bureau de IRA Kaedi ,  de IRA  Lexeiba  et les parents des victimes.

 

 

Nouakchott le 14 Octobre 2019

La commission de communication

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

*