M. Abdallahi Matala Seck et M. Moussa Biram restent emprisonnés.


Home » Communiques » Communiqué Esclavage en Libye

Communiqué Esclavage en Libye

Le monde est stupéfié en découvrant qu’en ce 21ème siècle où la technologie de l’information et de la communication a permis l’accélération de la globalisation, offrant à l’humanité une occasion de vivre sa plus belle civilisation qu’en Afrique, au bord de la méditerranée et précisément en Libye, la pratique de l’esclavage au vu et au su de tous.

De jeunes noirs africains fuyant la misère dans leurs pays d’origine, bravant terres et mers hostiles, avec l’espoir d’atterrir sur la terre promise l’Europe, sont vendus comme esclaves lors d’une opération publique de vente aux enchères et devant des représentants de médias étrangers.

Comment est-ce possible que de jeunes noirs soient vendus dans des marchés en Libye comme du bétail ? Et, qui est responsable de cette situation de désolation et d’humiliation que vivent ces jeunes noirs en Libye ?

Nous, IRA – Mauritanie, condamnant fermement les pratiques d’esclavage sur de jeunes noirs en Libye, dénonçons les dirigeants européens qui, pour sécuriser leurs frontières, ont favorisé cette situation de pure barbarie.

Nous dénonçons également les dirigeants africains complices et corrompus au service de leurs maîtres occidentaux au prix de leur maintien au pouvoir et au détriment de leurs peuples.

Enfin, nous lançons un appel à tous les africains d’Afrique et d’ailleurs de manifester vivement mais pacifiquement leur réprobation des pratiques esclavagistes devant les représentations diplomatiques libyennes.

Fait à Nouakchott, le 20 novembre 2017

La Commission de communication

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

*