Home » archives » Encore une diatribe haineuse d’un obscurantiste religieux

Encore une diatribe haineuse d’un obscurantiste religieux

Maham
Le 29 Avril 2015, quelques heures après la grande marche des centaines des milliers des haratines pour leurs droits civiques, politiques et économiques et la liesse qui s’en est suivie voilà que , sur les ondes de SAHARA MEDIA dans l’émission ALA DARBI ELHOUDA , le soit disant Fakih Ahmed Vall Ould Saleh , Secrétaire général de la ligue des Ouléma pour l’amour du prophète et professeur de son état à L’Institut Supérieur des Etudes et des Recherches Islamiques (ISERI), qui dans une démarche théâtrale teintée d’hypocrisie mais aussi de condescendance et de mépris à l’égard des haratine emboitant le pas à son cousin de race Cheikh Ould Saleh, Secrétaire général adjoint de l’Association des Uléma connu par ses invectives contre les hratines et leur fer de lance les abolitionnistes , qualifiait l’acte ô combien salvateur et purificateur de la vraie religion : l’incinération du code négrier d’impudeur et du viol comme étant l’identique de l’inflammation de la bibliothèque musulmane . Ce klilien par essence obscurantiste des temps païens dénonce la passivité du système contre ce qu’il appelle les fauteurs de trouble de la société en quiétude, oui ce passéiste d’un autre âge veut que ce cryptogramme érotique et orgasmique que le mouvement abolitionniste a dénudé montrant son caractère animalisant et avilissant soit toujours en vigueur afin d’assouvir son bestial caché son l’âme impropre comme le furent les impurs d’hier proche de nous dans cette espace géographique dénommée la Mauritanie qui souvent se referaient à ces exégèses ( Khlilien, Doussoukhien ,Ibn Acherien, Elhatabien etc….), qui contre toute règle morale, humaine et religieuse pratiquaient ce qui se dénommé dans leur milieu le droit de cuissage dont les engendrés appelés OULAD ELEME (enfants de la serveuse), sont rattrapés par l’acte ignoble et déprimé d’adultère, et dont les dernières Fatwa des érudits éclairées et respectueux du clergé religieux Cheikh Mohamed El Hassen OuldDeddewet Ahmed jidouOuld Ahmed Baye attestaient l’illégitimité. Je dirai à ce négationniste qu’on a beau verser dans le mensonge, le faux , l’usage de faux et l’amalgame en vue déboussoler les haratines, ce qui ne sera que contre-productif, car les enfants des descendants d’esclaves ont grandi, inspirés par la méthode combinant le courage et la lucidité, traçant déjà leur axe de combat et dont l’ultime objectif est la destruction totale du système inégalitaire par une lutte frontale sans compromis ni compromissions.
Ô privilégiés de naissance sachez que votre passé est révolu, que votre présent doit être le même que vos contemporains ; que l’expression identitaires des hratins n’est plus à atténuer ni à démontrer, que leur élan abolitionniste s’étend et que leur conscience se généralise, que mieux avoir le changement en douceur fraternelle que de l’avoir en secousse parfois cynique ; débarrassez-vous de cette quiétude illusionniste, ayez le sens de discernement et la capacité de décryptage des signaux porteurs de dangers afin d’éviter l’éclatement. Regardez cette marée humaine bénie des haratines d’hier, n’est-elle-pas en soi un signal avertisseur qu’il faut comprendre avant qu’il ne soit pas trop tard ? bref.
Et comme disait l’autre : « c’est dans l’oppression que nait la révolte, et que c’est dans l’injustice que couvent la déflagration et la guerre civile de demain ».

Maham Ould Youssouf

Share Button