Home » archives » Bulletin 36 de la caravane

Bulletin 36 de la caravane

ira_logo

Les militants et sympathisants d’IRA-Mauritanie ont été surpris par ce verdict on ne peut plus sévère et ils l’ont montré. En effet les militants se sont couché devant et derrière le car de la police pour l’empêcher de ramener les détenus à la prison. Ce fut l’occasion pour les forces de l’ordre de réprimer sans ménagement les militants. Dans la course engagée par la police pour se défaire des militants, un policier et un garde sont tombés des voitures des forces de l’ordre et ont été abandonné sur place par leurs camarades et c’est grâce au Comité de la Paix que les agents des forces de l’ordre ont été exfiltré de la foule qui voulait les lyncher. Du côté des militants abolitionnistes, on dénombre plusieurs blessés qui ont été admis à l’hôpital de Rosso et à cet instant Hassane MOCTAR et Abeid MAMY sont toujours à l’hôpital.
Le juge du tribunal de Rosso, n’avait pas émis un mandat de dépôt pour Djiby SOW (on ne peut savoir si c’est une erreur volontaire ou involontaire) qui n’était pas détenu et dans l’énoncé du verdict, le juge n’a pas mentionné de lui délivrer un mandat de dépôt, ce qui fait que Djiby SOW ne doit pas aller en prison et les avocats l’ont souligné au procureur par conséquent il est détenu illégalement à la gendarmerie de Rosso.
Les avocats ont déjà fait appel et les détenus dépendent maintenant de la cour d’appel qui est à Nouakchott.

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

*