Home » archives » Bulletin 35 de la caravane

Bulletin 35 de la caravane

ira_logo.jpg

Les militants d’IRA-Mauritanie détenus d’opinion, dont le président de l’organisation, Biram Dah ABEID, sont détenus à Rosso depuis 64 jours 18heures et 8minutes. Depuis le 31 décembre 2014, ils sont privés de visite et les mesures de restrictions sont toujours en vigueur. Ces mesures aussi contraignantes qu’elles soient n’empêcheront pas les militants d’IRA-Mauritanie d’affluer vers Rosso ou le juge prononcera le verdict du procès ce jeudi 15 janvier 2014.

Ici à Nouakchott, la militante Mariem CHEIKH a subi des tortures et sévices dans la prison des femmes de Sébkha (quartier périphérique) de Nouakchott, la capitale. Elle a été arrêtée suite aux manifestations de protestation contre l’arrestation de Biram Dah ABEID et les militants de IRA-Mauritanie à Rosso.
Alors qu’elle venait aux nouvelles d’une bagarre entre prisonnières, Mariem CHEIKH a violemment été priée de ne porter aucun témoignage sur l’accrochage qui a eu lieu. Les autorité carcérales, Zeynabou ZEID greffière en chef et le régisseur Cissokho, l’ont prise à partie. Elle a d’abord été menottée des deux mains et accrochée au mur pendant plusieurs heures, de 6 h du soir jusqu’à une heure du matin, avant de lui libérer l’une des mains, pour la faire souffrir encore plus. Les autres prisonnières qui se sont solidarisés avec elle et ont protesté, ont toutes subie le même sort.
Nous lançons un appel à tous les partenaires et amis pour engager une action vigoureuse pour que cesse la torture dans les prisons et la fin l’acharnement contre les militants de IRA-Mauritanie.
Nous tenons les autorités pour responsables des conséquences des sévices et traitements dégradants infligés à Mariem CHEIKH.

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

*